Projet de golf

Sans entrer dans les détails, il convient de rappeler que la Société de Développement du Golf des Dents du Midi SA est engagée depuis de très nombreuses années à la réalisation d'un projet de golf sis sur les commutnes de Vérossaz et Massongex.

Ces deux communes ont modifié en 1994 leurs plans d'affectation de zones (PAZ) respectifs, en ce sens qu'elles y ont, notamment, inséré une zone de golf. Ces PAZ ont été homologués par le Conseil d'Etat du canton du Valais le 9 février 1994 (commune de Massongex) et le 6 septembre 1995 (commune de Vérossaz).

La mise à l'enquête publique du plan d'aménagement détaillé (PAD), de la demande de défrichement et de l'étude d'impact sur l'environnement de la zone de golf des Dents du Midi a été lancée dans les communes de Vérossaz et Massongex le 5 juillet 2002. Les conseils communaux de ces deux communes ont rejeté, lors de leurs deux séances respectives tenues le 2 décembre 2002, les oppositions déposées, sauf une relative à un problème de droit de passage.

La Commission cantonale des constructions du canton du Valais a rendu sa décision d'approbation de plan d'aménagement détaillé sous forme d'autorisation de construire et d'autorisation de défrichement le 20 avril 2006. Cette décision a été notifiée aux parties le 3 mai 2006. Aucun recours n'a été déposé dans le délai légal de recours.

+ PAD du Golf des Dents du Midi

La prochaine et dernière étape procédurale est dès lors la demande de permis de construire le golf. Les démarches en vue du dépôt de celle-ci ont débuté en avril 2007.

En parallèle, la Société de Développement du Golf des Dents du Midi SA a adressé au Conseil d'Etat du canton du Valais une demande d'expropriation pour cause d'utilité publique le 16 novembre 2006. Il s'agit en effet de procéder aux expropriations des derniers propriétaires de parcelles dans la zone golf qui n'ont pas encore accepté de vendre celles-ci à notre société. Le Conseil d'Etat a déclaré l'aménagement du Golf des Dents du Midi d'utilité publique et autorisé l'expropriation y relative le 27 juin 2007. Un recours déposé auprès du Tribunal cantonal valaisan a été rejeté le 16 novembre 2007. La décision du Conseil d'Etat est ainsi définitive et exécutoire. La Société de Développement du Golf des Dents du Midi SA a demandé la mise en place d'une commission d'estimation au Conseil d'Etat le 29 janvier 2008. Cette commission d'estimation a rendu, le 23 avril 2009, ses sept décisions fixant les indemnités d'expropriation dues par la Société de Développement du Golf des Dents du Midi SA. Trois de ces décisions n'ont pas été contestées. La commission de révision a rejeté les quatre recours interjetés le 26 août 2010. Toutes ces décisions sont à ce jour définitives et exécutoires. Ainsi, la Société de Développement du Golf des Dents du Midi SA est désormais propriétaire de toutes les parcelles dont elle avait demandé l'expropriation.

Une fois le permis de construire obtenu, les travaux pourront enfin commencer... Mais aucun délai ne peut à ce sujet être clairement mentionné.